Troubles psychiatriques: causée par un dysfonctionnement de la génétique

Les maladies psychiatriques, selon une étude italienne, serait causée par un dysfonctionnement de la génétique. L’altération du mécanisme de codage d’un gène spécifique qui serait la cause de l’apparition de troubles, de désordres psychiatriques et semblable à la schizophrénie. Ces problèmes concernent, par-dessus tout, la cognition et la mémoire de travail, qui subissent des altérations spécifiques, et la sphère de comportement.

Le gène, le mécanisme qui subit des altérations, codant pour la protéine BDNF (Brain-Derived Neurotrophic Factor), une neurotrophine impliquées dans la croissance neuronale et dans la régulation des fonctions cognitives. La découverte de la connexion entre le mécanisme génétique modifié et l’apparition de la maladie psychiatrique est le résultat d’une étude italienne menée par les chercheurs de l’Institut italien de Technologie, et publié dans l’Apprentissage Et la Mémoire.

L’étude, dont l’auteur est le docteur Francesco Papaleo, Département de Neurosciences et de Neurotechnologies de l’Institut italien de Technologie (IIT), a été réalisée sur des souris, des femmes, ce qui est génétiquement modifié de telle manière à produire une quantité de protéines de la BNF plus élevée que la norme. Les chercheurs ont ensuite surveillé et analysé le comportement des animaux et de découvrir comment des niveaux élevés de cette protéine de la cause de l’altération des fonctions intellectuelles, en particulier dans la sphère de la mémoire de travail, et au niveau du comportement. Dans l’avenir il y aura d’autres études à venir à la création de thérapies spécifiques pour traiter des maladies psychiatriques, comme la schizophrénie.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *