Surmenage: pas de stress et de fatigue

Stress

C’est l’épuisement de trop de travail, de le reconnaître, en bref, pour éviter qu’il est encore moins: et pourtant, selon ce qui a été publié par le Forbes, la semaine dernière, et en Italie par la Pensée Scientifique de l’Éditeur, il y a plusieurs astuces pour éviter de tomber dans un état d’épuisement nerveux de trop de travail. Voyons ensemble quels sont ces astuces.

Tout d’abord, attention à ne pas prendre trop d’engagements de travail, qui vont esuberare le temps disponible pour les activités à accomplir au cours de la journée: l’évaluation de l’exacte du temps pour le travail ne sera pas difficile d’avoir le bon moment pour chaque chose, quand le rêve de partir en vacances, l’envie de tirer sur la fiche, et le besoin de repos, ils entendent frapper à la porte, alors il est temps d’arrêter ou au moins ralentir, pour satisfaire les exigences de la psyché.

Quand le week-end est utilisé pour récupérer le travail remarquable, et ce n’est pas suffisant, alors il ya quelque chose de mal: soit nous sommes mal organisés, ou trop fatigué pour travailler à leur rythme. Les remèdes sont simples, mais efficaces.

Pour dormir, pour sortir de la routine, et de se consacrer à quelque chose qui vous intéresse et que comme, sert à tirer sur la fiche, et d’interrompre le rythme de la vie quotidienne; un style différent de la nourriture, des rapports de Forbes, et sert à la décharge, en remplaçant les fruits et légumes et de la viande, boire beaucoup de liquides, et l’élimination de la caféine et de l’alcool, votre corps est depurera et vous entendez plus de la lumière.

L’exercice peut aider à changer le style de vie, mais aussi pour récupérer l’énergie physique pour verser sur vos activités: la transpiration élimine les toxines et purifie par la charge de substances qui bloquent la respiraizone de la peau et du corps, avec le sport, les résultats viendront rapidement.

Faire de la randonnée en plein air, en y consacrant tout son temps et ses énergies à votre pour vous de récupérer l’équilibre intérieur et la paix de l’âme: d’une part, l’oxygénation des cellules et de l’autre, la relaxation du cerveau, va être une panacée pour autarvi de ne pas tomber dans le stress.

Si tout cela ne suffisait pas, alors vous devez le résoudre: prendetevelo, que la fin de la semaine de congé, de sorte que vous pouvez vraiment débranchez et respirer le soi-disant Vent de changement.

Source: Van Dusen A. Neuf façons de prévenir l’épuisement professionnel.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *