Prévenir le cancer par le virus: une bonne nouvelle

C’est un américain de recherche conclus par le groupe Albert Einstein l’université de Yeshiva University de New York, a fait connaître au cours des derniers mois, de démontrer que certaines tumeurs peut être ralentie si pas réellement battu en détruisant tout simplement le virus de l’hôte qui les a courir sauvage.

Plus de 1,3 million de cas de cancer chaque année, selon des données rendues disponibles par les chercheurs, pourrait être amené à guarisgione ou tout simplement évité si vous avez été en mesure de déterminer à l’avance le virus, ce qui créé une situation de risque pour le développement du carcinome. Certains transmission des infections telles que l’Hépatite B et C, liées à un cancer du foie; et le virus du Papillome liés au cancer du col utérin et de lymphome lié au virus Epstein-Barr virus sont, par conséquent, pour éviter par le biais de l’analyse régulière afin, éventuellement, de guérir avant le développement du cancer. Pour être en mesure de bloquer ces virus, les chercheurs ont utilisé la technique de radioimmunoterapia. De cette façon, les anticorps ont été injectés dans le corps pour aller prendre des mesures sur les antigènes viraux, tandis que les radio-isotopes ont tué les cellules cancéreuses, qui ont été développés sans affecter les cellules saines voisines.

Selon cette étude réalisée sur des souris avec la radioimmunoterapia vous pouvez directement éliminer les cellules infectées par un virus avant qu’elles ne deviennent cancéreuses.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *