OGM: les nouvelles lignes directrices européennes

De la puissance et de la production pour le marché des produits OGM sont le thème de la confrontation en Europe pour la définition de la norme uniforme qui permet au consommateur de se sentir en sécurité et protégés par le système de surveillance est ancré, d’une certaine lecture et de l’interprétation.

Dans ce sens, a transmis une communication de la CIA agriculteurs – sont les nouvelles règles, qui prévoient que les aliments Génétiquement Modifiés, une indication obligatoire sur l’étiquette du lieu de production des matières premières: l’existence d’une Agence européenne pour la qualité des produits qui collaborent directement avec la Commission européenne, afin de garantir une plus grande protection de la communauté, et de l’international pour les Aop et Igp.

La CIA agriculteurs souligne que le Rapport est structuré le long des lignes très précises, allant de la simplification des normes de commercialisation de l’information claire aux consommateurs par une protection plus efficace au niveau international de qualité européen pour la protection et la promotion de l’agriculture biologique.

De l’OMS pour l’enregistrement de la marque ne peut pas devenir un hors-sujet que pour les fins de la création d’un registre sur une base multilatérale, les indications protégées, tandis que les produits exportés afin d’éviter une falsification devrait être en mesure de bénéficier de la protection internationale qui va au-delà de l’existant ESFA.

Les images sont prises par la région des Pouilles – La Fraise – le Blog

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *