Médicaments en vente libre va bientôt être divulgué le prix

Savez-vous combien le médicament de le banc que vous achetez habituellement dans une pharmacie ou dans la pharmacie? Peut-être, mais le fait est que, généralement, la seule façon de le savoir et de demander à celui qui le vend, cette situation intenable, vu que sur l’emballage n’est pas le plus rapporté au prix de vente et, par conséquent, vous n’êtes pas en mesure de connaître, en aucune façon, sauf à leur demander pour le prix de vente.

Une situation où vous voulez remédier à partir du 16 octobre dans les locaux de la vente de médicaments tour, il y aura une obligation d’afficher clairement l’avertissement spécifique signe est seulement le prix détaillé d’au moins une vingtaine d’entre-the-counter médicaments vendus dans la période, parmi lesquels 15 sera sélectionné à partir d’une liste de 50 produits, la plupart préparés commercialement tous les six mois et les 5 autres médicaments seront identifiés de manière indépendante par le point de vente.

Il prévoit le protocole d’Entente signé entre le Ministère du Développement Économique par les représentants des institutions et des parties prenantes (Ministère du Développement Économique, Ministère du Travail, de la Santé et des Politiques Sociales, l’autorité chargée de la surveillance des prix, CNCU, FEDERFARMA, ASSOFARM, l’ANPI-de gré à Gré, l’ANCC-COOP, Federchimica-ANIFA, Farmindustria). L’initiative, dit-il Anpi-à-Risque, a été rédigé de nombreux rapports reçus au cours de la dernière quelques mois à l’autorité de surveillance des prix, avec lesquels vous avez exprimé le malaise des consommateurs est parce que depuis le début de l’année 2008 ne sont plus à l’indication du prix de vente sur l’emballage des produits pharmaceutiques (plutôt que de l’obligation pour les producteurs, en vertu de la Loi de finances de 2007), et parce que, en l’absence d’une telle mention, ils n’ont plus la possibilité de vérifier les réductions qui peuvent être proposés par la pharmacie ou par le préféré le point de vente.

Satisfaction a été exprimée par l’Union Nationale des Consommateurs.

Le mémorandum de compréhension sur l’indication du prix des médicaments sans ordonnance est un acte important, après le budget de 2007 a été aboli l’obligation d’indiquer le prix de vente sur l’emballage – dit Massimiliano Dona, Secrétaire général de l’UNC – Avec ce protocole permettra à la clarté des conditions de vente aux consommateurs et comparez les prix pour le public.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *