Les plus importantes découvertes scientifiques de l’année 2011: ici sont ceux de la santé

Les découvertes scientifiques de l’année 2011 sont différents, en particulier dans le domaine de la santé. Il est intéressant de retracer les étapes les plus importantes que la recherche scientifique a atteint, même à nous faire prendre conscience des résultats, absolument pas négligeable, réalisé dans le cadre du traitement de certaines maladies. Commençons par le SIDA et des médicaments antirétroviraux, qui sont utilisés par les personnes qui souffrent du VIH. Les chercheurs ont demandé si la prise précoce de médicaments peuvent réduire le niveau de transmission de la maladie.

Sur la question a suscité un débat long et complexe, jusqu’en 2011, est venue la confirmation scientifique, selon lequel, en matière de prévention du SIDA, les médicaments antirétroviraux peuvent réduire considérablement le danger de transmission du virus. Les dernières découvertes sur le SIDA ont donné plus de certitude sur le risque d’infection par le VIH. Une autre question importante est celle de paludisme, contre lequel nous avons obtenu des résultats très encourageants pour ce qui concerne le développement d’un vaccin spécifique contre la maladie. Les dernières nouvelles sur le vaccin contre le paludisme ont été très positifs. De nouvelles importantes également en relation avec les cellules sénescentes: il est entendu que, si ces cellules ont été supprimés, on pourrait vous garder en bonne santé, et plus au cours du temps.

La recherche scientifique en 2011, il est allé de l’avant, également pour ce qui concerne les micro-organismes qui vivent à l’intérieur de notre corps. Les chercheurs ont réalisé que ces bactéries ne sont pas aléatoires, mais peut être divisé en trois types. En outre, des mesures ont été de l’avant sur la cartographie génétique des bactéries, afin d’en apprendre davantage sur les troubles qui menacent notre santé. Photos Asldibergamo

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *