Le fœtus: la réanimation obligatoire après 22 semaines

Controverse et les débats enflammés sur le document approuvé hier par l’université romaine: la réanimation du fœtus abandonnée qui ont plus de 22 semaines sans le consentement de la mère, n’est pas actuellement unique faveur.

Selon l’Université Catholique du Sacré-Cœur le document, signé par le principal gynécologues de l’université de Rome, est basé sur le principe médical de l’autonomie du fœtus, à 22 semaines a de très bonnes chances de survie; il y aurait la possibilité de sauver une vie qui se développe de manière autonome, sans avoir besoin de le corps de la mère, et par conséquent, il serait un nouveau-né d’être respecté comme un être vivant en lui-même, si ce devrait la réanimation. Après 22 semaines, le fœtus, en fait, il est prévu, conformément à la loi, l’assistance neonatologica.

Les réactions de l’opinion publique est divisée également par le fait que la contribution du Vatican, qui à travers le communiqué de presse d’aujourd’hui a donné son approbation à la sauvegarde de la vie et bouleversée d’avoir un avortement, et, dans ce contexte, l’avis de l’eglise répond à la prise en charge de certains représentants politiques des femmes, qui se sentent le droit de défendre le droit du bébé à vivre.

Parmi l’avis favorable de la Ministre de l’Égalité des chances Barbara Pollastrini, qui, cependant, insiste sur le point libre de les idéologies de sa position, que dans la salle de cas, cependant, s’accorde bien avec l’avis des gynécologues et avec la position de l’église. L’éthique médicale doit conduire les médecins et les gynécologues – et’ est intervenu le Ministre à intervenir en son salut.

Il semble trivial à ce qui est simple: le fait qu’un live fœtus, à 22 semaines, le foetus est vivant et non pas mort du fœtus. De l’opinion différente, l’actuel Ministre de la Santé Livia turc, selon lequel garder un enfant contre la volonté de la mère serait une cruauté est absurde.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *