La relation de couple, mais la trahison n’est pas vraiment toujours mauvais?

Une sorte de révolution copernicienne, qui ressort d’une étude récente concernant la relation entre les hommes et les femmes, dans le quotidien de la recherche, depuis que le monde est monde, à la question de la possibilité, de sorte que le besoin de trahir ou non leur partenaire, même en présence d’un état de chute dans l’amour, ou si le classique escapade est seulement une occasion comme une autre de dont il est difficile de s’échapper, mais vous devez vivre avec la peur d’être découverts, et des remises pour le seul risque que vous courez, encore le fait que tout le monde, tôt ou tard, nous serons assaillis par la tentation de la mettre en pratique, au point que la possibilité de tomber nous-mêmes dans le piège sont beaucoup moins rares qu’on le pense.

Selon l’étude a également détecté à partir des résultats d’un sondage il n’y a pas d’histoire d’amour qui reste divorcé de résister à la tentation d’une aventure, mais, paradoxalement, la situation devient de plus en plus rare, de voir que de finir dans un lit pour une nuit, malgré les croyances, il devient de moins en moins répandue, comme serait de 12 femmes sur cent et 15% des hommes, en bref, lorsque vous trahir votre partenaire, vous le faites dans le plus complet, en soulignant les histoires parallèles qui, 60 fois sur cent durera un mois et dans 30% des cas a duré plus de six mois.

Par conséquent, dans la division moderne de notre société, les hommes et les femmes qui en font partie, sont toujours moins susceptibles d’une histoire de l’éphémère et plus susceptibles de tricher sur les épouses ou maris pour une histoire qui n’est pas épuisé sous les draps juste pour une nuit, si quoi que ce soit, avec l’espoir, plus ou moins inconsciemment, que l’escapade dure beaucoup plus longtemps.

Ce qui nous amène à la trahison Selon les dernières études dans le domaine de la socio-psychologique niveau, on doit fausser la signification du mot trahison, n’est plus vu comme le besoin ressenti ici et là par le côté des deux sexes, histoire de s’acquitter de dépasser les limites d’une routine prévisible et limitée, mais plutôt la nécessité qu’il est encadré dans un réel sentiment qui est libre dans ses meilleures expressions quand il est mis en pratique et vit à 360 degrés. Par conséquent, dans cette sorte de réhabilitation d’un comportement répréhensible, certes, mais qui, tôt ou tard, trahi et les traîtres, aura à traiter avec, nous devons considérer que, comme une maladie de longue incubation, la trahison prévu que l’acte final d’une impulsion intérieure qui cherche une réponse, elle est accompagnée par de longues périodes de l’indifférence à la paire, un vide, un silence dans le contexte de la relation qui leur fait perdre leur estime de soi est affectée par des effets psychologiques, y compris certaines maladies organiques du type de la maladie psychosomatique.

Par conséquent, la trahison n’est plus vécu comme le dernier recours pour échapper à la situation ou que l’arme émoussée de la vengeance, mais souvent, un vrai remède contre la dépression, un sentiment qui nous fait nous sentir plus vivant, désiré, et être sûrs de nous-mêmes, en bref, l’amant est ce que vous avez besoin de guérir de la frustration, qui est un antidépresseur qui est également bon pour le physique, étant donné qu’il exerce une action positive aussi en faveur du système immunitaire.

Bien sûr, ne jamais généraliser, les infidèles à la fin amère, par exemple, ne pas chercher à la trahison le moyen de sortir d’une situation stagner, mais plutôt la réponse à un narcissisme répandue qu’elle se termine jusqu’à la suffocation si ils ne peuvent pas répondre, ici, c’est que la majorité sexuelle, qui est dérivée à partir d’une ou plusieurs relations extraconjugales, en outre, répété, finit par répondre à un besoin de l’approbation l’inconscient, ici et là, raffiné.

L’infidélité, une bénédiction ou une catastrophe pour le couple Aujourd’hui, parmi les spécialistes du problème, l’infidélité est regardé avec des yeux plus positivement critique d’un moment, car il est toujours plus répandue, n’est pas l’avis de diabolisation de la part de la psychologie moderne à l’infidélité conjugale, en fait, vous tendent même à ascriverle un rôle positif au sein du couple, le mieux ce sera virgolettare tout, pas un savant avec cela dans le but d’inciter à la trahison, mais il essaie, dans une tentative de l’expliquer, le rôle qu’il peut avoir au sein d’un couple, lorsque trop d’semble évident, et déjà mâché et digéré la première foyer, la complicité, le désir pour un temps, c’est pourquoi, l’infidélité, en tant que tel, n’est plus considéré comme la catastrophe qu’une certaine littérature et une vision de l’costumes, il avait exposé, au contraire, peut servir à comprendre jusqu’à quel point la relation de couple, à partir de laquelle nous essayons de donner l’impression de se dérober, est important, ou si la graine est cassé un mécanisme réversible ou définitivement irréversible.

Ce n’est pas riabilità bien sûr, et de tous les traître, parce que nous attendons de ceux qui trahissent ou de ne pas résister à l’infidélité à être suffisamment responsable pour faire ces évaluations et d’en venir à une conclusion après une période de réflexion, de juger de la immature, ou celui que vous laissez bercer la situation sans pouvoir en tirer un enseignement, le présent et l’avenir, pour elle-même et pour le couple au sein de laquelle il vit.

Il est, en effet, de plus en plus une opinion répandue dans le monde scientifique, qu’il est aussi dans l’infidélité du revers de la médaille est prévu que la trahison, qui est considérée comme la panacée, la panacée pour tous les maux, parfois, se transforme en une épée à double tranchant, capable, qui la met en action, s’avèrent être un véritable boomerang le signe avant-coureur de stress et de dépression lors de la culpabilité, de la constante de mensonges, le sens de la mesquinerie que l’essieu, l’architecte de la trahison elle-même, deviennent des sentiments ingérable, et certainement moins noble, et puis, peut-être, vous sont pris au piège dans une situation d’impasse entre la femme, le mari, selon les sexes et l’amant, et vous ne savez pas où aller, en espérant seulement que quelqu’un de la deux vous de décider et de nous sauver de le problème que nous avons chassés, et c’est certainement le dernier chapitre, où jamais ils veulent atteindre les infidèles, destination très souvent à subir les décisions de la trahi, sûrement le porteur d’un sentiment de frustration totale et la défaite inévitable de toute tentative de sortir de la médiocrité.

Après avoir dit que, vous comme vous le sentez, les fidèles, ou potentiellement infidèle, trouver par essais annexe avec une recommandation à faire le test par vous-même!

TEST: ÊTES-VOUS FIDÈLE OU INFIDÈLE?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *