L’allaitement maternel: bon pour maman et bébé

De bonnes nouvelles pour les nouvelles mères qui allaitent, qui est constamment surveillée en termes de santé et de bien-être liés à l’enfant et de la même mère, pour la dynamique de sevrage.

Le lait de la mère n’est pas seulement bon pour l’enfant de grandir, il a évalué la situation de l’enfant, mais aussi permet aux mères de développer les situations favorables à la santé liées au système circulatoire et le système veineux en lui-même.

L’étude a connu de parler de maladie Cardiaque et d’Avc: l’Université de Pittsburgh, a publié, dans la voix autoritaire de Obstétrique et de Gynécologie.

Les femmes qui ont été observées dans la période de la ménopause, et dans la suite de la période ont été de 140 mille, les femmes qui ont élevé leurs enfants de sevrage avant avec le lait maternel pendant plus d’un an.

L’incidence des maladies du cœur et de l’avc a été inférieure de 10% pour les mères qui n’avaient pas allaité pendant tout ce temps. Pour lesquels l’hypothèse de la corrélation entre les deux événements. Selon cette étude, la rétroaction positive que vous auriez, même dans les années de très postérieure à la période de l’allaitement, en fait, pour les femmes observé certains, qui avaient fait au moins trente ans avant.

L’allaitement au sein, ce qui se traduit non seulement dans l’étude en question, mais, en général, dans la littérature médicale, a un côté positif aussi pour des maladies telles que le diabète, l’hypertension et le cholestérol, en plus des avantages à ceux qui sont maintenant connus pour la plupart des tumeurs de l’ovaire, des glandes mammaires et de l’ostéoporose.

L’allaitement maternel contribue également à récupérer la forme physique et à l’équilibre, les valeurs de la femme, en plus d’accompagner l’enfant, quand il a accepté le lait dans son sevrage si complète et sûre.

Les images sont prises à partir de Pourfemme.il

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *