Grossesse: nouveau test prédit maladies génétiques de l’enfant à naître

La Science peut-être trouvé la meilleure solution pour apaiser les angoisses des futures mères, révélant la présence éventuelle de maladies génétiques de l’enfant à naître par le biais d’un test simple, efficace et indolore: un groupe de chercheurs de l’Université de Hong Kong peut-être trouvé la solution, le développement d’un test de vraiment innovant.

C’est une simple analyse de sang, d’un retrait d’un échantillon de sang, le spécialiste peut identifier toutes les maladies génétiques de l’enfant à naître. Un petit échantillonnage pour les femmes enceintes, grâce à cette découverte, publiée dans les pages de la revue Science Translational Medicine, peut-être bientôt effacer le champ par de l’anxiété, de préoccupations et d’incertitude. Selon les auteurs de l’étude, ce test serait en mesure, bientôt, pour remplacer efficacement les tests actuellement utilisés, beaucoup plus invasive et dangereuse pour la santé de l’enfant, qui assurent la collecte de l’Adn de l’enfant à naître directement du ventre de la mère. Une importante découverte, les chercheurs de Hong Kong, avec des racines en 1997, quand il a été détecté la présence dans le sang de la mère, les différents fragments de l’Adn du fœtus.

Le nouveau test, développé grâce à l’expérimentation d’une équipe de scientifiques de l’est, dirigé par le chercheur Dennis Lo, promet de reconstruire la totalité de l’Adn, à partir de l’identification des différents fragments. “Ce test peut être utilisé en particulier dans les populations particulières où il y a une prévalence de certaines maladies génétiques spécifiques, en évitant le plus envahissantes” a noté les auteurs.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *