Douleurs musculaires: causes et remèdes

La douleur musculaire, qui peut se manifester même après la séance d’entraînement dans la salle de sport est un symptôme commun à de nombreuses situations pathologiques. Les causes qui peuvent se situer à la base de beaucoup de, les crampes de la fibromyalgie, de la contraction de l’hypothyroïdie. Parfois, il peut également se produire en association avec d’autres symptômes, comme la fatigue ou les maux de tête. Généralement, ils ont une durée et une intensité négligeable, mais, si elles sont persistantes, nous devons nous tourner vers le médecin de comprendre quelle est la source du problème. C’est dans les jambes, le dos, la poitrine, l’épaule, le bras, la cuisse, de la hanche, du veau ou du cou: ce qui se cache derrière?

Les causes

Les causes de la douleur musculaire peut être divers. Il est parfois des crampes musculaires ou des blessures, tels que, par exemple, la tension, les larmes et l’étirement. Parfois, l’ensemble peut être retracée à un effort spécifique de la physique type, lié à la pratique d’une activité physique.

En général, cependant, il existe de nombreuses maladies qui ont des symptômes semblables que l’apparition de la douleur affectant les muscles. L’une de ces maladies est la fibromyalgie, d’autres sont l’hypothyroïdie, la méningite, la pseudopolyarthrite rhizomélique, la polymyosite et les maladies rhumatismales.

Le tout peut également provoquer une inflammation aiguë des articulations, de l’exercice physique qui demande beaucoup d’engagement par rapport à une certaine gamme dans le muscle ou d’un manque de sels minéraux.

Recours

Pour traiter la douleur de muscle, vous devez envisager la cause de déclenchement. Il est certainement très important de consacrer plus de temps pour le reste, en particulier dans le cas d’une sensation douloureuse aiguë.

Si vous souffrez d’une maladie chronique, il peut être utile de se consacrer à l’exécution des exercices et des interventions de physiothérapie, afin d’améliorer la fonctionnalité des muscles. Parfois, soulager la douleur, votre médecin peut également prescrire des antalgiques, myorelaxants et anti-inflammatoires.

Pour protéger les muscles et les tendons excessive d’efforts, vous devez être physiquement prêt. C’est pourquoi il est important de consacrer du temps à l’étirement pour prévenir les spasmes musculaires.

Il est aussi important que la prévention, car il a été montré que la vitamine E, qui possède une remarquable action antioxydante, peut jouer un rôle fondamental dans la réduction de la douleur et de l’inflammation. Pour cette raison, vous devriez suivre un régime alimentaire riche en fruits et légumes, en plus de l’utilisation de certains suppléments.

Laisser un commentaire