Démangeaisons intimes à l’intérieur: causes et remèdes naturels

Les démangeaisons intimes de l’intérieur a une variété de causes. Les remèdes naturels disponibles sont nombreux, et, en fait, nous avons vraiment besoin, en particulier lorsque les symptômes sont plus intenses. Vous pouvez traiter la candidose, la vaginite, la simple irritation; à certains moments, l’ensemble se manifeste sans fuites ou pertes, qui peuvent être de différentes couleurs, blanc aussi, et peut-être présents avant le cycle. Il est toujours préférable de consulter votre médecin de confiance, qui est le seul qui peut dire quelles sont les raisons qui sont à la base de la symptomatological image et dans le même temps, nous allons également nous indiquer les voies de recours qui sont les plus appropriés pour résoudre le bruit.

Les causes

Les causes de démangeaisons sous-vêtements internes sont nombreux et peuvent être associés à une image de symptômes qui est caractérisé par une décharge blanchâtre. Dans ces cas, nous avons affaire avec un motif de nature infectieuse, bactérienne, ou imputables à des champignons. Il est peut-être le tout selon les candida. Parfois, les pertes peuvent être jaunâtre ou jaune verdâtre. Tout cela peut indiquer une infection par trichomonas vaginalis. Ce dernier est un germe qui est transmis principalement par les rapports sexuels et peut provoquer une véritable vaginite. L’ensemble peut également être due à une maladie de la peau qui causent des démangeaisons. En fait, même la dermatite séborrhéique et le psoriasis peut être accompagné d’une sensation de brûlure sous-vêtements, ce qui semble impliquer les parties internes de la zone des organes génitaux.

La démangeaison peut être même la nuit-et parfois vous vous sentez une sensation d’irritation lors de la miction. Dans ce cas, vous pourriez traiter glycosurie, le passage du glucose dans l’urine. Attention à l’hygiène intime, qui apparaît comme fondamentale, et à une mauvaise lubrification pendant les rapports sexuels, qui pourrait être la cause de petites écorchures douloureuses. Il est bon de se protéger eux-mêmes dans l’acte sexuel à l’aide de préservatif pour prévenir certaines mst, telles que la gonorrhée, la chlamydia, et de l’herpès génital.

Les remèdes naturels

Remèdes naturels pour les démangeaisons de la sous-vêtements internes sont différents. Par exemple, nous pouvons profiter de l’amidon de riz ou de farine d’avoine dissous dans de l’eau chaude, qui ont une action apaisante. Très utile est également la teinture mère d’erica, qui doit être pris 30 gouttes deux fois par jour. Si l’ébullition dans l’eau, nous pouvons également l’utiliser pour un bain rafraîchissant. Appliquer sur la zone irritée est aussi de la camomille, qui est capable de s’hydrater et calmer les démangeaisons. Nous pouvons également utiliser les enveloppements à base d’eau, de sel et de vinaigre, par l’action antiseptique.

Pour le vaginal lavage est une décoction de branches et de feuilles de ronce. Il est, cependant, important de porter des vêtements respirant et éviter de sous-vêtements en fibres synthétiques. Une certaine attention devrait être accordée aux produits pour l’hygiène intime, qui n’ont pas besoin d’être agressif. Ne pas oublier le bon régime alimentaire, ce qui devrait limiter la consommation de sucres et de graisses, de rétablir l’équilibre intestinal.

Les démangeaisons sous-vêtements à l’intérieur du mâle

Les démangeaisons sous-vêtements à l’intérieur des hommes peut être aiguë, lorsque le symptomatological manifestations sont intenses mais de courte durée. Parfois, il peut aussi devenir chronique, lorsque l’ensemble est manifesté avec la continuité. Les causes peuvent être nombreuses. Par exemple, le problème peut être dû à de l’eczéma marginé de hébra, une infection fongique qui s’attaque à la région génitale. Vous pouvez traiter les poux du pubis pubis ou d’endommager les nerfs, en particulier celles liées à des conditions particulières, telles que la radiculopathie lombo-sacrée (la compression d’un nerf en raison d’un broyage). Aussi la gale, vous pouvez configurer dans les pièces privées. Les traitements varient en fonction de la cause du trouble: vous pouvez utiliser antifongique des onguents, des anesthésiques, localisée ou des crèmes pour application topique.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *