Cerveau: grâce à une protéine de réparation automobile

Le cerveau, grâce à une protéine, présente en elle, qui est une sorte de “trésor”, c’est réparé. Cette protéine, en plus d’avoir ce rôle, a une activité importante au niveau de l’os, il contribue à la croissance. C’est le résultat d’une étude suisse publiée dans la revue Plos Biology, ce qui est important pour l’avenir de la découverte des causes des maladies neurologiques comme l’autisme.

La recherche a été menée par des chercheurs de l’Université de Bâle, dirigé par Peter Scheiffele. Les chercheurs ont constaté que les cellules neuronales sont connectés par des synapses (structures spécialisées, qui permettent la communication entre les neurones du système nerveux), à d’autres cellules de manière précise et spécifique, jamais au hasard.

Dans certains cas, cependant, ce n’est pas le cas. Dans ce cas, lorsque la “spécialisation” des cellules neuronales est modifié et empêche l’union avec d’autres cellules, le jeu entre dans la protéine, une vue de la première, dite de la Bmp4 la protéine morphogénétique Osseuse (4). Ce dernier intervient quand il y a des erreurs dans les connexions entre les neurones. Se souvenant que la protéine Bmp4, a généralement un rôle de premier plan dans la croissance des os.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *