Allergies: donc, nous disons assez, c’est assez

Nous pourrions bientôt dire au revoir à des allergies, mais dans une radicale et définitive, au point que la célèbre allergènes auxquels les entreprises de services peuvent être des insectes, des substances alimentaires, l’environnement, etc. ne peut pas avoir un quelconque effet pathologique par le corps des enfants et des adultes, à la fois ceux qui l’ont déjà montré des signes de l’allergie et de ceux qui, tôt ou tard manifeste.

Il y a un dicton qui dit qu’il est encore tôt pour un miracle, le studio américain de l’équipe de la Jaffe l’Allergie Alimentaire de l’Institut à la Mount Sinai School of Medicine à New York pour comment avancé c’est seulement dans la phase expérimentale, mais les chercheurs sont optimistes, la première approche de cette véritable libération de la le problème devrait être en mesure de commencer contre les allergies de nourriture par le biais d’une immunologiques traitement possible par voie orale.

Une première étape de l’étude a vu un groupe de bénévoles répondent bien à la première de traitement de montrer une plus grande tolérance à l’égard de la nourriture à laquelle ils ont manifesté devant allergie comme, par exemple, le lait, les œufs, les amandes, etc. Les scientifiques ont en effet connu un allergène alimentaire de grandeur infinitésimale placé sous la langue de la personne concernée qui, de cette façon, le temps de désensibiliser le système immunitaire en réponse serait de ne pas déclencher l’attaque dangereuse allergique.

Au fil du temps si le travail devra continuer à avoir ces résultats encourageants, vous pouvez changer à d’autres allergènes, comme les substances ou produits par les mêmes insectes pour arriver demain à un point de la libération totale du problème.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *