Allergie au Nickel: les symptômes, les aliments autorisés et les aliments à éviter

L’allergie au nickel est une maladie aux multiples facettes, depuis que traduit par des symptômes. C’est un métal, un sulfate qui est caché dans de nombreux produits de tous les jours, à partir d’accessoires pour l’eau du robinet, mais aussi dans un certain nombre d’aliments, de lentilles de cacao, jusqu’à le kiwi et la tomate. Un allergène sournois, que, chez les personnes allergiques, peut déclencher des symptômes certainement pas agréable. Pour cela, vous devez être très prudent, tout en se concentrant sur les aliments que vous pouvez manger et ceux que vous devriez éviter.

Les symptômes

Les symptômes de l’allergie au nickel, la plus évidente et la plus ennuyeux sont la dermatite et les démangeaisons, qui touche principalement le visage, les mains et les jambes. Et les aphtes peuvent apparaître sur les parois de la bouche et des gencives.

Parmi les possibles symptômes atypiques qui peuvent se produire sont des ballonnements, le malaise général, le sentiment des nausées et des maux de tête. Si vous rencontrez un ou plusieurs de ces anomalies et troubles, afin de confirmer le diagnostic et de trouver avec certitude la présence de l’allergie au nickel, vous devez contacter votre médecin, allergologue, et de subir un examen simple et indolore, le test de patch.

Les aliments à éviter et modérée

Le nickel peut être caché dans le cosmétique économique dans les bijoux, mais aussi dans la pulpe de savoureux légumes ou des aliments emballés invitant. Pour éviter tout risque possible et de prendre de suite la réaction allergique, le meilleur pour éviter certains aliments.

Vous trouverez ici tous les aliments à éviter: les aliments en conserve, les asperges, les champignons, les oignons, les épinards, les tomates, les légumineuses, la laitue, les carottes, la farine complète farine et de maïs, noisettes, amandes, arachides, thé, cacao, de la margarine, du hareng, et les huîtres.

Ne pas supprimer, ce sont les aliments à modérée: les choux, les concombres, les 00 la farine, le café, l’huile extra vierge d’olive, des œufs et des fruits.

Les aliments autorisés

En plus des aliments qui sont prohibées ou fortement déconseillée, il y a aussi certains aliments à manger sans problèmes, qui ne contiennent pas de nickel et de ne pas nous exposer au risque d’allergie.

Dans les allergiques au nickel, pour garder les effets inattendus, le mieux à préférer certains aliments: gratuit pour la viande, le poisson, le lait, les produits laitiers, le fromage et les pommes de terre.

Les causes

Parler des causes de l’allergie au nickel, vous devez spécifier qui n’ont pas encore été attribuée à une cause qui est très précis. Cependant, les chercheurs vers l’hypothèse génétique. Le mécanisme pourrait être similaire à ce qui est également en jeu dans d’autres formes de réactions allergiques.

En substance, le système immunitaire confond l’allergène, parce que le scambierebbe pour un agent à être combattu, comme dans le cas d’un virus ou d’une bactérie. Ceci donne lieu à une réaction de contraste, qui se manifeste généralement à une éruption cutanée.

Un type d’effet de ce type se manifeste à tout âge. Dans tous les cas, il est souvent engagés suite à une exposition répétée. C’est comme si le corps a jeté un avertissement, en référence à la limite de les toxines qui est en mesure d’accepter.

Soins

Pense généralement qu’il n’existe aucun remède pour l’allergie au nickel ou au moins qu’ils ne sont pas définitives. En fait, il y a des études qui ont mis en lumière la façon dont il peut être utile de recourir à la technique de désensibilisation.

C’est essentiellement à mettre dans le corps du patient, de façon graduelle, des substances qui provoquent une réaction allergique. En l’espace de huit ou dix mois, devrait être une amélioration à ne pas sous-estimer, en termes de réduction des symptômes, au moins dans 70% des cas.

La recherche scientifique doit, cependant, dire beaucoup au sujet de cette méthode. C’est pourquoi il existe des médicaments spécifiques. Ils sont utilisés principalement pour garder sous contrôle les symptômes. Il est des crèmes à base de corticoïdes pour une application topique et qui ont une excellente action anti-inflammatoire.

Les corticostéroïdes peuvent également être administrés par voie orale, surtout qu’en plus des réactions allergiques graves. Aussi, vous pouvez prendre des antihistaminiques.

Les cosmétiques et les tatouages

Pour éviter l’allergie au nickel, vous devez être attentif aux cosmétiques, en particulier de l’ombre à paupières et le mascara, parce qu’ils sont appliqués dans les zones particulièrement vulnérables. Le nickel ne doit pas être l’un des ingrédients trouvés dans les produits de beauté.

Cependant, il peut y avoir des traces à cause de la contamination. Ce dernier se produire pour l’utilisation d’ingrédients purs ou pour l’utilisation d’outils ou de conteneurs de la libération de nickel.

Méfiez-vous de ceux qui l’indique sur l’étiquette “nickel”, car il n’est pas possible d’exclure la présence de traces de sulfate, même si un pourcentage de l’infiniment petit. Dans certains cas, il est utilisé un test approprié, en indiquant sur l’étiquette, mais aussi par rapport à tout cela, il faut bien comprendre que la réaction allergique n’est pas exclu, est seulement réduit le risque.

Une attention particulière devrait être mis en place par ceux qui veulent faire un tatouage. En fait, nous devons être conscients que certaines encres utilisées pour les tatouages contiennent du nickel, donc vous pouvez souffrir d’une réaction allergique, même dans le cas où nous n’imaginons pas.

D’être prudent, de moyens pour se concentrer sur la prévention, ne pas mettre en danger notre état de bien-être général.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *