Alimentation: la résistance aux effets du café

Les effets du café sont généralement tenue en grande considération par ceux qui ont besoin de rester très brillant et éveillé, ou simplement pour faire une charge avec pour bien commencer la journée. Mais il n’est pas dit que ces effets sont toujours aussi efficaces. C’est une étude de recherche menée par Peter Rogers.

Le spécialiste, un psychologue à l’université de Bristol, a publié une étude qui a impliqué de nombreuses personnes. Il leur a été demandé de ne pas boire du café pour un certain nombre d’heures, et puis boire une certaine quantité à intervalles réguliers. Certains bénévoles, cependant, à leur insu, ont reçu de boire une tasse de café le placebo, qui ne contiennent pas de caféine. En mesurant les réactions des sujets, il a été possible d’arriver à la conclusion que ceux qui boivent constamment, le café vient de développer une véritable résistance à ses effets. Les buveurs fréquents, en particulier, de mettre en place des niveau d’alerte.

Ceux qui boivent beaucoup de café finit par devenir résistantes aux effets qui provoquent l’anxiété et aussi la clarté mentale ne semble pas recevoir de nombreux avantages.

En outre, nous pouvons également dire qu’entre une tasse et de l’autre un café le seuil d’attention d’un individu va vers le bas. Dans le cas des effets à la suite du retrait, parmi lesquels on peut citer les maux de tête récurrents. Entre autres choses, par l’étude en question est venu pour une autre découverte très intéressante.

Il a été constaté que les gènes sont impliqués dans la réponse à la caféine, en ce sens qu’qui est prédisposé à l’anxiété ont tendance à boire plus de café. En essence, le café doit être bu avec modération, pour éviter de nuire à notre santé.

Image prise à partir de: risposte.guidaconsumatore.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *